Coaching contextuel

Publié le : 09 janvier 20194 mins de lecture

En parvenant à une meilleure gestion de soi, les personnes apprennent à définir leurs objectifs personnels et professionnels indépendamment des influences extérieures.

Analyser les circonstances de la vie

Le coaching contextuel vise un objectif différent du coaching traditionnel. Avec ce type de coaching, les conditions de vie existantes doivent être analysées avec précision. Avec l’aide d’un expert en coaching contextuel, les gens devraient découvrir comment ils en sont arrivés à des circonstances de la vie, des caractéristiques ou des habitudes particulières. Au cours de la vie, chacun vit ses propres expériences et adopte certaines opinions fermement ancrées au fil des ans.

Les émotions écrasantes

Beaucoup se sentent mal à l’aise, sans sécurité, indécis, coupables et ont moins d’estime de soi pour diverses raisons. Certains se sentent mal aimés même s’ils ont une famille et un partenaire qu’ils aiment. Même un sentiment d’absence de succès, malgré beaucoup de réussites, handicapent bon nombre de personnes. En effet fuir les problèmes et les conflits jusqu’à ce qu’ils soient inévitables, plutôt que de les résoudre directement, est également une qualité que beaucoup ne peuvent pas avoir. Les gens souffrent quotidiennement de ces émotions négatives.

Les raisons

Mais au moins, ils savent pourquoi ils ont ces sentiments et ces habitudes et non pas qu’ils peuvent être surmontés. Dans de tels cas, le coaching traditionnel ne peut pas faire grand chose. Ces personnes ne peuvent pas simplement résoudre leurs problèmes avec une pensée positive.

L’approche du coaching contextuel

Les habitudes et sentiments négatifs envers soi-même sont trop profondément ancrés et doivent être traités à la racine. Et c’est précisément à ces racines que commence le coaching contextuel. Avec ce style de coaching, tous ces sentiments et habitudes négatifs pourront être résolus. Et pour parvenir faire disparaître un sentiment négatif, il faut changer le contexte dans lequel ce sentiment s’est développé.

La création de contextes

Chaque personne crée ses propres contextes dans sa vie. Un contexte dans ce cas signifie un cadre pour un contenu particulier. Ces contextes sont créés par les sentiments, les paroles et les pensées. Les contextes sont renforcés par des conclusions tirées d’habitudes sociales, d’événements et d’expériences personnelles.
Les contextes peuvent être débilitants, limitants et obstructifs. De tels contextes peuvent conduire à la démission. Une fois que vous vous êtes habitué à un état d’esprit, à un sentiment ou à une propriété au fil des ans, la plupart des gens pensent qu’ils ne peuvent plus le changer. Mais c’est une erreur.

La reconnaissance du contexte

Le comportement et la façon de penser sont profondément enracinés et renforcés par de nombreuses influences. Mais chaque contexte est créé par l’utilisateur et peut être modifié ou recréé pour cette raison. Afin de mettre en œuvre ce changement de contextes existants ou la création de nouveaux contextes, les contextes existants doivent d’abord être reconnus.

Le coaching contextuel

Pour que ces contextes soient résolus et redéfinis, il faut être prêt à analyser et à modifier les conditions de vie existantes. En coaching contextuel, les personnes doivent découvrir les contextes inhibiteurs qu’elles ont créés elles-mêmes. Dans un processus émotionnel et mental, ces contextes négatifs reconnus sont modifiés. Les habitudes et les perspectives ancrées doivent être abandonnées afin de se libérer du cadre imposé. À travers ce processus, les gens réalisent qu’ils peuvent sortir des contextes existants et ne sont pas obligés d’y vivre.

Coaching systémique
Différences entre coaching et mentoring

Plan du site